11 mois d’expos photo à voir en 2022

Pourquoi aller voir des expositions photo quand on est photographe ?

À travers cet article, je vous partage plusieurs lieux et œuvres pertinentes ainsi que mon intérêt de m’y rendre. Depuis que je pratique la photographie, j’ai pris le temps d’aller à pas mal d’expos, toutes plus différentes les unes que les autres. Il est toujours intéressant d’observer le travail des autres. Une habitude importante dans mon apprentissage évolutif. Les expositions sont également génératrices d’idées de prises de vues, d’angles et de narrations. Je vais vous en présenter 12, en espérant vous donner envie de les découvrir.


Soo Brunell

Jusqu'au 20 février

Exposition Gratuite à l’Hôtel Molitor, Paris

Hôtel Molitor, Paris @Soo Brunell
Hôtel Molitor, Paris @Soo Brunell

La photographe Écossaise, décide de faire le tour de l’Europe, pour immortaliser les piscines les plus marquantes de la Belle Époque. Le lieu mythique de la Piscine Molitor, ancien repère de street-art des années 90 rénové en 2015, va lui inspiré sa série intitulée “To the water”. Une sélection de clichés de bassins, où personnages et bâtiments aux couleurs pastel se mêlent dans une construction absolument parfaite. L’artiste offre aux visiteurs des clichés fantasmagoriques dans lesquels piscines et personnes se retrouvent au même plan, porteurs d’une poésie aussi limpide que l’eau.

Hôtel à Paris - Hôtel Molitor Paris - MGallery - ALL (accor.com)



Daniel Angeli

Du 7 août 2021 au 27 février 2022

Daniel-Angeli.-Paparazzi-de-A-à-Z-_-630x405-_-©La-Grande-Arche
Daniel Angeli "Paparazzi de A à Z" ©La-Grande-Arche

Daniel Angeli est considéré comme le « Roi des paparazzis ». Il a couvert des magazines comme Paris Match, Closer, Gala, Voici… Le PDG de Fiat sautant tout nu de son yacht à Saint-Tropez, le plus célèbre portrait de Simone Veil. À la fois paparazzi et portraitiste, il fut le photographe officiel de Johnny pendant près de 20 ans. Cette figure incontournable du showbiz à la française nous livre plus 200 clichés, volés ou officiels, mythiques ou inédits. Une aventure visuelle qui se déploie par ordre alphabétique sur les 1200 m² d’espaces dans un parcours thématique alphabétique : A comme Artiste, B comme Bateaux, K comme Kennedy....

https://www.lagrandearche.fr/le-photojournalisme



Bruno Sassarone

jusqu’au 28 février

Jardin du Luxembourg, Paris 2016 @Bruno Sassarone
Jardin du Luxembourg, Paris 2016 @Bruno Sassarone

Ayant débuté comme portraitiste, Bruno Sassarone a remporté la couverture de magazine Photo en janvier 2006, puis a suivi la formation « l’art du portrait » au Studio Harcourt Paris en 2007. Il s’oriente aujourd’hui, vers la photographie architecturale, en jouant avec les ombres projetées des bâtiments. Son travail en noir et blanc illustre les lieux les plus emblématiques des villes photographiées à travers le monde. Le cadrage des images opère un dialogue entre la géométrie des lignes et la neutralité des formes.

Studio Harcourt Paris | Exposition culturelle (studio-harcourt.com)



Patrick Zachmann

jusqu’au 6 mars

Voyages de mémoire @Patrick Zachmann
Voyages de mémoire @Patrick Zachmann

Première grande exposition personnelle au mahJ à Paris d’un photographe vivant, « Voyages de mémoire » présente près de 300 œuvres de Patrick Zachmann, des années 1970 aux années 2015, dont de très nombreux inédits et un film, La Mémoire de mon père. Est-on juif quand on ignore sa religion et sa culture ? À la fin des années 1970 et au début des années 1990, Patrick Zachmann mène une longue « enquête » sur les juifs de France, à la recherche de sa propre identité.

Patrick Zachmann. Voyages de mémoire - Ville de Paris



Pamela Tulizo

Du 21 janvier au 13 mars

Double identité (Femmes de Kivu), 2019 © Pamela Tulizo
Double identité (Femmes de Kivu), 2019 © Pamela Tulizo

Pamela Tulizo, lauréate du prix Dior de la photographie et des arts visuels pour jeunes talents en 2020, la photographe congolaise s’expose aujourd’hui à la Maison européenne de la photographie. Son palmarès est impressionnant, mais son expo témoignage intitulé “Face to face” de son regard photographique relativement marquant sur les femmes de son pays. Entre représentation victimaire véhiculée par la presse et quotidien de battantes, la double identité des femmes congolaises est saisissante. Utilisant les codes de la mode, l’artiste cherche à révéler la beauté et la puissance intérieure de son unique modèle, tiraillé entre émancipation et tradition.

Pamela Tulizo - La MEP (mep-fr.org)



Six artistes au Pavillon Carré de Baudouin

du 21 janvier au 2 avril

L’amère rosée @Roya Heydari
L’amère rosée @Roya Heydari

Entrée gratuite

L’avantage de réunir plusieurs photographes est mixé les points vus. Lors de cette exposition, il y a 6 artistes contemporains qui tentent de surmonter la douleur infligée à leur « liberté d’être » : Roya Heydari avec « L’amère rosée”/ Fatimah Hossaini avec « L’audace de la beauté »/ Roshanak avec « La couleur pour survivre »/ Naseer Turkmani Photography avec « Terres sombres »/ Massoud Hossaini avec « Wrong place? »/ Reza Photojournalist avec « Le ciel des yeux », dans un lieu remarquable.

https://www.pavilloncarredebaudouin.fr/




Steve McCurry

Jusqu’au 29 mai

Steve Mc Curry à Maillol, Paris
Steve Mc Curry à Maillol, Paris

L’exposition la plus aboutie de Steve Mc Curry. Elle retrace à travers plus de 150 photos l’ensemble de son parcours. Grâce à l’audio guide, nous entendons ses commentaires, ressentis et e qu’il a vécu au moment où il a immortalisé l’instant. Vous serez transporté d’un regard à l’autre en voyageant de pièce en pièce dans un ensemble sombre qui laisse apparaitre la lumière de ses œuvres. Il s’agit de la rétrospective la plus complète dédiée à ce photographe Américain.

Exposition "Le monde de Steve McCurry" | Musée Maillol (museemaillol.com)




Graciela Iturbide

Du 12 février au 29 mai

Carnaval, Tlaxcala, México, 1974, Tirage gélatino-argentique © Graciela Iturbide.
Carnaval, Tlaxcala, México, 1974, Tirage gélatino-argentique © Graciela Iturbide.

Il s’agit de la première exposition d'envergure à Paris de la photographe mexicaine. Une nouvelle série en couleurs spécialement imaginée pour l'occasion sera à l’honneur. Elle s’intéresse aux traditions ancestrales mexicaines, à l’importance des rituels ruraux, à la dimension symbolique des paysages et des objets, aux femmes et à leur place au sein de la société.

L'artiste est une figure emblématique de la photographie latino-américaine. Son regard est empreint de pudeur dans ce quotidien insolite. Son parcours met en lumière ses iconiques portraits d’Indiens Seri du désert de Sonora, ses images de femmes zapotèques de Juchitán dans la province d’Oaxaca, sa série de ciels obscurcis de vols d’oiseaux, ainsi que des photographies récentes moins connues.

https://www.fondationcartier.com/expositions/graciela-iturbide



Femmes photographes de guerre

Du 8 mars au 31 décembre

Beyrouth, Liban, 1976 © Succession Françoise Demulder/Roger-Viollet
Beyrouth, Liban, 1976 © Succession Françoise Demulder/Roger-Viollet

Le musée de la Libération de Paris continue d’explorer l’histoire en présentant les œuvres de huit femmes photographes reconnues qui ont couvert 75 ans de conflits internationaux entre 1936 et 2011 : Gerda Taro (1910-1937), Lee Miller (1907-1977), Catherine Leroy (1944-2006), Christine Spengler (née en 1945), Françoise Demulder (1947-2008), Susan Meiselas (née en 1948), Carolyn Cole (née en 1961) et Anja Niedringhaus (1965-2014).

Cette rétrospective nous donne un point de vue sur le rôle des femmes reporters. Leur place de ces journalistes qui ont bravées les interdits afin de rapporter ces images et relater les fait sur le terrain.

https://www.museeliberation-leclerc-moulin.paris.fr/actualites/exposition-femmes-photographes-de-guerre



Photographie en guerre

Du 6 avril au 24 juillet

@Edouard Elias
@Edouard Elias

Du siège de Rome par l’armée française en 1849 à la guerre en Syrie, la photographie a toujours accompagné les guerres et les illustre depuis toujours, pour rendre compte des faits et de leur violence de par le monde. Mais quelles réalités recouvrent l’expression couramment admise de "photographies de guerre" ? C'est la question à laquelle tente de répondre cette exposition.

https://www.musee-armee.fr/au-programme/expositions/detail/photographies-en-guerre.html



Hip-hop 360

Du 17 décembre 2021 au 24 juillet 2022

Ninho & RimK sur le tournage de "Air Max", 2018 @David Delaplace
Ninho & RimK sur le tournage de "Air Max", 2018 @David Delaplace

La Philharmonie de Paris rend hommage à l'art de la rue à travers une exposition immersive intitulée “Hip-hop 360”. Les Beastie Boys, Juice Crew, LL Cool J, le musée de la musique organise une rétrospective mariant les œuvres, d’art, les photos d’époque. Retraçant l'histoire de cet art de rue qui a su s'imposer, il y a presque 40 ans déjà. Vous allez plonger dans ces années productives à travers le Hip-hop et le rap, le street-art, le breakdance et les sneakers…

https://philharmoniedeparis.fr/fr/activite/exposition/23375-hip-hop-360